© 2023 par Mak&Cha

Sur le toit de l’Afrique du nord: Ascension du Toubkal ! Faites-le !

February 21, 2017

 

 

Parce que OUI le Maroc n’est pas seulement les chameaux à Merzouga , la neige à Ifrane ou les merveilles de Marrakech !
 

Le Maroc c’est aussi l’aventure , l’adrénaline et les exploits !

 

En effet, avec notre groupe d’aventuriers, nous sommes partis à la conquête du toit de l’Afrique. Le mont Toubakal , plus haut sommet de l’Afrique du nord à été le highlight de notre voyage.

 ❤ D'ailleurs nous tenons à exprimer notre gratitude la plus profonde envers nos chers guides et -spécialement à Ichou- qui se sont démenés pour que notre aventure se passe merveilleusement bien ❤

(vous pouvez le contacter en cliquant sur son nom)

 

Ce fut une aventure extraordinaire qui nous a permis non seulement  de partager des moments forts en émotions et de se soutenir mutuellement mais aussi de se surpasser physiquement et moralement ! finalement le challenge a été réussi et le défis a été relevé

Rien que d’en parler, ca nous donne des frissons ! alors Certes c’est difficile, mais ce n’est en aucun cas impossible. Avec un tout petit peu de préparation, beaucoup de persévérance et une volonté de fer, vous pourriez l’atteindre sans aucun doute .

 

Sans plus attendre, voila tous ce qu’il y a a savoir sur cette incroyable ascension :

 

► Equipement requis : (pour une ascension en plein hiver)

 

☮ Bagages

 

Il est préférable de convenir avec  l’auberge de imlil pour laisser y le grand backpack de voyage qui est assez grand et lourd et opter pour un plus petit sac à dos d’environs 30 litres qui sera beaucoup plus utile et léger pendant la randonnée.
nb : il est possible de payer pour qu’on porte vos backpacks jusqu’au refuge (un mule puis un porteur)

 

☮ Vêtements 

 

-Un bonnet pour couvrir votre tête et la protéger du froid.

-1 sous pull en matière respirante.

-une veste polaire coupe-vent ou softshell.

-une veste coupe-vent imperméable et respirante

-un pantalon de montagne (trekking) déparlant.

-un pantalon confortable pour le soir.

-Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Privilégier la laine ou les -chaussettes spécifiques randonnées. Éviter le coton (ampoules).

-une paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville, imperméable avec des semelle confortable. Pensez à « tester » auparavant les chaussures neuves et celles inutilisées depuis longtemps.

-une paire de chaussures de détente très légères pour le soir.

-des sous-vêtements.

-une paire de gants (INDISPENSABLE)

 

☮ Matériel 

 

-un duvet chaud (le refuge en procure mais parfois il fait tellement froids que ce n’est pas assez)

-un lampe de poche ou mieux encore lampe frontale avec pile et ampoule de rechange,

-une gourde d'au moins un litre

-des lunettes de soleil.

-bouchons pour les oreilles.

-Bâtons de marche (qui nous ont sauvé la vie)

-Des crampons de neige (à louer sur place)

-en option, selon vos habitudes : jumelles, appareil photo, power bank..

 

 

► Se rendre à Imlil :

 

Alors en ce qui nous concerne , c’est dans notre bus privé que nous nous sommes rendu à imlil. Notre guide nous a rencontré à Marrakech pour nous y emmener directement.

Par contre en lisant sur internet nous avons trouvé qu’à  Marrakech, on trouve les grands taxis près de Bab-er-Rob.  Il  est possible de Prendre un taxi partagé jusqu’à Imlil et de négocier le prix pour payer environ 40 MAD (5,50 $ CAD ou 3,60 €). Le trajet dure une heure et demi jusqu’au joli village de montagne d’Imlil, à 1740 mètres.  

Il est préférable d’arriver à imlil (lieu de début de l’ascension) une nuit à l’avance. Cette nuit nous à permis de bien nous reposer, de rencontrer nos guides et de préparer notre matériel (louer ce qui manque s’il le faut)  

 

► Déroulement : 

 

☮ Jour 1 :

 

Le Jour J nous nous sommes levés un peu tot , vers 7h du matin. Un bon petit déjeuné pour nous renforcer et hop ! début de la randonnée.

La première étape consiste à environs 5h de marche afin d’atteindre le refuge ou on va passé la nuit. La durée de marche dépend vraiment des conditions climatiques, de l’endurance physique des aventuriers et de la fréquence des pauses. 

 

En ce qui nous concerne, le premier groupe est arrivé vers 16h et le dernier vers 21h. Au cours de la randonnée, ce fut une montée régulière d’une moyenne de 1550m de dénivelé durant laquelle nous sommes passé par le village Around, et le Marabout sidi chamharouch, (un lieu pour tous les pèlerins venant de partout des régions du Maroc ,pour guérir les malades envoutés par les mauvaises esprit).

A chamharouch, c’est possible de se reposer en dégustant un bon jus d’orange frais ou meme en déjeunant.

 

En arrivant ENFIN en haut , À  3207 mètres d’altitude, il existe seulement deux refuges situés directement l’un à côté de l’autre. Le CAF crée Depuis 1938 par le Club alpin français pour accueillir le public à prix très abordable (86 lits – la plupart dans des dortoirs avec des installations basiques). Le deuxièùe se nomme Les Moufflons, un somptueux refuge privé, construit par un amoureux des montagnes et alpiniste professionnel natif d’Imlil.

 

Avec le groupe d’aventurier, nous avons opté pour le premier, et nous avons passé la nuit dans un grand dortoir exclusivement pour nous :D ca nous a permis de nous rapproché et de passé une nuit de folie entre blagues et gages ! 

Il est a noté que c’est possible de prendre une douche (chaude mais pas toujours) et de dîner sur place.

 

☮ Jour 2 :

 

Voila venu le jour de l’ascension! Très tot le matin (vers 5h) pendant qu’il faisait encore noir, nous avons commencé –muni de nos crampons de neige et de nos lampes frontales- la montée.

On ne pouvait pas y voir très clair, mais heureusement, on marchait sur les pas de nos guides 

 

7h30 de marche pour faire l’aller-retour, 957 mètres de dénivelé et des pentes parfois très aiguës. Heureusement pour nous, il n’a pas plu ni neigé, pendant l’ascension et pourtant le temps été glaciale. Jusqu'à -7° !!! l’astuce c’est de ne SURTOUT PAS arrêter de bouger même quand on s’arrête pour se reposer.

 

L’arrivée au col Toubkal (3900m) commence déjà à nous fatigué. Mais pas question de faire demi tour !!! ca y est on se trouve face à nous même et obligé de se surpasser malgré la fatigue et le froid ! en effet Les conditions climatiques changent rapidement en altitude. Etant chanceux, nous avons eu droit a une visibilité superbe qui nous a offert une vue imprenable sur l’Atlas.

Un dernier petit effort , un deuxième souffle et nous voila ENFIN sur le toit le l'Afrique !et la un sentiment extraordinaire , indescriptible ! tout d’un coup tu vois la fatigue disparaître et le temps s’arrêter ! tu n’a plus qu’une seule envie, contempler le monde d’en haut !

 

Le paysage n’aurait jamais été le même si il n y avais pas de neige ! voir l’atlas vêtu de blanc est juste magnifique !

 

Certes on a envie de rester au sommet des heures et des heures, seulement avec le froid et surtout un tout petit coup de vent , on se rappelle qu’il va falloir redescendre !  il s’agit maintenant de dégringoler les 2500m back to Imlil… Dur dur pour les cuisses quand on a pas trop l’habitude !

En ce qui nous concerne, nous nous sommes accordé le luxe de redescendre traaaaaanquillement, chacun a son rythme pour profiter au maximum de cet exploit, et nous avons passé une autre nuit au refuge. Le lendemain, nous avons terminé la descente vers imlil toujours aussi émerveillés qu’à la veille.

 

► Témoignage : 

 

Je pourrais encore faire couler des litres d’encre (ou bien des touches de clavier) rien que pour décrire cette merveilleuse aventure, seulement, je vais me contenter de partager le témoignage de Mehdi Mahjoub , un super aventurier sans lequel ca n’aurait pas été pareil :   

 

«  C'est l'esprit d'équipe qui a régné autrement ça n'aurait pas été possible. A défaut d'oxygène en plus du froid c'est le moral qui est affecté, en plus du Blanc du neige qui te stresse et le sommet qui ne fait que s’éloigner et tes pieds qui ont triplé de poids: Bonjour la déprime.

 

 

La montée était un petit cycle de vie que tu voyais défiler et nombreuses sont les leçons:

❤ La volonté: Tu es ce que tu veux : Tous ceux qui se sont mis à l'esprit d'atteindre le sommet l'ont fait. Tu veux Tu peux.

❤ Le Partage: Tu es ce que tu donne aux autres ; savoir donner c'est savoir vivre. On s’entraidait et se remontais le moral pour que nous arrivions: "Seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin"

❤ La Positivité : Tu es tes pensées: Cherches tu trouves, SABA9 EL KHYR et ça ira :-). Le moral est une composante essentiel pour avancer.

❤ La Persévérance: Un objectif se gagne en centimètre, voir en millimètre même pas en mètre. Parfois, tu as l'impression que tu n'avance pas, mais quand l'objectif est bien figé et que ttes tes actions sont orientées à cet objectif tu avancera à petits pas certes mais tu parviendras certainement.

❤ L'arrivée : c'est là que tu savoure ta fatigue et tes concessions...La réussite c'est l'aboutissement qui justifie tous les sacrifices et c'est pour ça que ça se conjugue en larmes parfois.

C'était un endroit fabuleux. On a vécu ensemble des moments inoubliables pleins d'émotions, solidarité, fatigue, volonté, panique mais on a tous réussi à atteindre notre objectif ." 

 

Morale de l'article : AJOUTEZ LE TOUBKAL A VOTRE BUCKET LIST 

 

Tags:

Share on Facebook
Please reload

10 jours aux Philippines: itinéraire, conseils et bons plans

Tout savoir sur le Golden Eagle festival en Mongolie

10 conseils pour profiter pleinement d'une journée à Disney

A la rencontre des éleveurs de rennes en Mongolie

1/6
Please reload

Quelques autres articles en rapport ...